Antoine Damiens au PVHB

Catégorie: 
Actu PVHB

Formé à Angers Noyant, Antoine Damiens a terminé en juin sa carrière professionnelle et nous rejoint pour un nouveau challenge à l'Étoile.

1) En deux mots, pour les supporters du PVHB, peux-tu nous expliquer ton parcours en tant que joueur professionnel ?

"J'ai commencé à Angers Noyant, il y a 16 ans, en intégrant le centre de formation avec d'ailleurs un certain  Jean-René qui était capitaine de l'équipe première à ce moment-là. J'y ai joué jusqu'à mes 22 ans, jusqu'à la D1. J'ai eu aussi l'opportunité de faire quelques matchs en D1. Je suis ensuite parti au Lanester Handball en Nationale 1, puis aux Girondins de Bordeaux en Nationale 1 et en D2. En 2014, je suis revenu au Angers SCO Handball en D2 puis en N1. J'ai donc été 16 ans professionnel."

2) C'est un nouveau challenge pour toi, une nouvelle aventure ; pourquoi avoir choisi le PVHB ?

"Je connais bien l'équipe et la salle de l'Étoile. De plus, je suis très ami avec François Hellio et Mathieu Braud. Et donc bien sûr de l'ancienne présidente Laurie-Anne. Je connais l'état d'esprit qui caractérise votre club. J'aime cette ambiance de feu qui règne à l'Étoile. J'avais envie de finir ma carrière dans un club sympa où je pourrais m'éclater avec les copains."

3) Tu viens tout juste de faire ton tout premier entraînement à l'Étoile. Comment abordes-tu ce début de prépa et le début du championnat ?

"Ce début de prépa, c'est comme chaque année. J'ai profité des vacances pour me remettre psychologiquement en forme et maintenant il faut se remettre en forme physiquement avant la Coupe de France à Aubigny. J'ai hâte d'arriver à cette période-là, mais la période de prépa est nécessaire pour arriver en bonne condition au championnat qui s'annonce intense."

4) Nous voyagerons en Bretagne, Normandie, cette saison ; connais-tu un peu les clubs que nous allons rencontrer ?

"Je connais quelques clubs et quelques équipes, comme forcément Saint-Nazaire avec les amitiés liées avec Félix Adde, la famille De La Bretèche, Antoine Girard que vous connaissez aussi très bien. Hennebont, car ma belle famille est du coin. C'est une salle sympa avec pas mal d'ambiance, une équipe dure à jouer. Bouguenais et Granville devraient aussi jouer les hauts de tableau. Saint-Cyr Touraine avec des anciens joueurs de N1/D2 comme Rémi Olivier, Márton Fülöp. Je ne sais pas ce que ça donne pour le reste de l'équipe. Et après, il y a tous ces déplacements en Normandie avec des réserves et des clubs qui ont joué en Nationale 1. C'est une poule qui s'annonce très homogène, dur de tirer une équipe au dessus des autres. Je pense qu'il faut viser de tout gagner à Pouzauges et essayer de faire quelques résultats derrière à l'extérieur."

5) Un petit message pour le public de la Furia ?

"Je suis déjà venu en supporter dans les tribunes, maintenant j'ai hâte de me retrouver au milieu du terrain pour profiter de l'ambiance. C'est très impressionnant même de l'extérieur donc j'ai hâte de participer à cette grande fête du handball à Pouzauges. Et j'espère pouvoir faire vibrer cette salle avec nos performances collectives. Et puis surtout j'ai envie de me faire plaisir !"

 

 

Ils nous font confiance

Pouzauges Vendée Handball - Rue Buffon - 85700 Pouzauges - 06 24 16 02 95Découvrez la Furia Vendéenne