Pouzauges en opération commando

N2M. Rezé - Pouzauges, dimanche (16 h). Court mais délicat déplacement pour le PVHB. Pour l'exploit, il faut un match plein.Malgré la récente défaite à TEC Charentes (27-26), Pouzauges semble présenter un autre visage depuis le début de l'année, et compte bien le prouver à ses plus proches voisins ! Après le HBC Nantes (succès 25-24 mi-février), le PVHB part donc en mission, presque même en opération commando, du côté de Rezé pour défier le dauphin de Saintes, vainqueur 29-24 à l'aller dans le chaudron pouzaugeais.

« On avait été dans le bon tempo durant plus d'une mi-temps (17-15, 37'), avant que le jeune Jules Lignieres ne nous mette le feu en quelques minutes », se souvient Jean-René Ragon. Le gamin passé par le centre de formation du H marquait en effet six fois consécutivement (18-21, 45') et Rezé gérait son avance dans le final.

« Mais on avait aussi vu qu'on est capable de rivaliser avec les grosses cylindrées sur une partie. Ce sont des matches qu'on aime jouer, où notre public va nous suivre. On a toujours une bonne centaine de supporters quand on joue aussi près. Sans compter que le match est dimanche après-midi : tout le petit monde du handball nantais sera dans la salle, des gens de Saint-Nazaire, Bouguenais, du HBC Nantes. Bref, un derby bien chaud comme on les aime », savoure d'avance le coach pouzaugeais.

Qui sait aussi que cet horaire inhabituel lui permet au moins d'avoir tout son effectif à disposition. « On est parfois embêté avec deux ou trois joueurs qui travaillent le samedi. Là, tout le monde est sur le pont ! À part Fabien Richeton qui a mal digéré sa rencontre avec le mur de la salle de La Rochefoucauld (problème au dos). »

Il faudra donc, au PVHB, faire un match plein pour faire douter le dauphin, qui sort en plus d'un surprenant match nul à Tardets (25-25), après avoir même senti le boulet de la défaite sur la pointe des chaussures (23-18, 47'). « Ils avaient deux absents majeurs : seront-ils de retour dimanche ? En tout cas, il va falloir être fort car ils ne peuvent pas se permettre un autre faux pas. »

Date publication: 
Samedi 11 mars 2017

 

Ils nous font confiance

Pouzauges Vendée Handball - Rue Buffon - 85700 Pouzauges - 06 24 16 02 95Découvrez la Furia Vendéenne