Victor Bernard a pris la prépa physique en relais…

Interview de notre préparateur sportif pouzauges handball
Catégorie: 
Actu N3

Victor en bref…

A 22 ans, Victor vit toujours chez ses parents à Saint Prouant, où il est né. Après avoir obtenu son BP JEPS en juin dernier, il a commencé en travailler dans le milieu du coaching sportif. Aujourd’hui, il officie sur trois pôles : dans une salle de sports à Cerizay, chez les particuliers pour des séances privées, et donc au sein du PVHB avec les seniors.

Son rapport au handball

« Je n’ai jamais joué au hand, hormis bien sûr en milieu scolaire, mais c’est un monde qui ne m’est pas inconnu du tout… D’abord car je suis un vrai passionné et je suis toutes les compétitions à la TV ; mais aussi car je suis le beau-frère de Maxime Rivalland, ce qui m’a souvent amené dans le chaudron pour supporter Pouzauges. De plus, mais je ne suis pas certain qu’il s’en souvienne, j’ai fait mon stage découverte en 3e, ici avec Jean-René, pour découvrir les rouages sportifs du club ».

Son arrivée au PVHB

«  Je connais Thibaut Menanteau depuis plusieurs années, car on était licencié dans le même club d’athlétisme (l’ABV). Alors, quand il m’a dit qu’il souhaitait prendre un peu de recul par rapport au PVHB, et qu’il avait pensé à moi pour lui  succéder, j’ai trouvé, bien évidemment le projet super intéressant. On s’est rencontré avec J-R, le feeling est bien passé et il m’a fait confiance. Ce n’était pas évident non plus pour lui, je sortais juste de l’école, et je n’avais du coup aucune expérience dans le sport collectif ».

La transition avec Thibaut

« Thibaut ne m’a pas laissé seul prendre la suite, on a fait le mois d’août dernier, le plus gros de la saison, en duo. C’était confort pour moi, car il connaissait déjà parfaitement le groupe, les aptitudes de l’un ou l’autre par rapport à tel effort. Su ce gros mois de prépa, il s’est plutôt occupé de l’équipe 1, et moi des joueurs de moins de 20 ans : c’était une bonne situation pour me mettre dans le bain, mais je regardais avec attention tout ce qu’il faisait. On a aussi pris le temps d’expliquer aux joueurs qui j’étais, mon vécu de sportif, moi qui suis plutôt coureur sur piste… C’était aussi important pour les mettre en confiance, et me donner une certaine légitimité »

Son bilan après six mois

« Au 1er septembre, j’ai donc pris seul en charge la prépa physique. J’ai bien ressentit une certaine pression, mais une pression positive… C’est mon premier poste, et je sais ce que représente l’institution PVHB à Pouzauges : il ne fallait pas que me loupe ! On joue en N2, certains joueurs ont déjà un vrais vécus et se connaissent très bien : je voulais bien faire… On a bien eu quelques blessés musculaires, comme les mollets de Simon et Mathieu Braud, mais les plus gros pépins sont arrivés sur des faits de jeu (pied pour Aldo et épaule pour Jordan). Avec du recul, il y a bien deux ou trois trucs que je changerai pour la prochaine saison, mais globalement, je suis satisfait »

Une grande coupure à optimiser

« Un gros mois de trêve, c’est long à occuper… On a repris l’entraînement début janvier, après les fêtes, pour déjà éliminer un peu les excès, avec un cycle basé sur la musculation et la course à pied. Mais jamais plus de 45 mn par séance, pour ne pas saturer, auxquelles s’ajoutaient 45 autres mn de ballon. Et vu les résultats des matchs amicaux depuis deux semaines, les gars ont l’air d’être revenu en pleine forme… »

Sa place au sein du groupe

«  En général, je suis sur le banc pour les rencontres à domicile. Et j’ai la chance de vivre le match de A à Z… Dès la causerie d’avant-match, tout le monde est dans sa bulle, quelques-uns ont leur rituel. Et ensuite, sur le banc, je vis le match à fond, au cœur de l’action. J-R gère bien évidemment la partie tactique, mais je regarde l’évolution physique de chacun au fil des minutes. On en parle déjà à la pause, et surtout en fin de partie, pour gérer au mieux le money-time. Et quand ça gagne, c’est que tout le monde à bien fait le job… ».

 

 

Ils nous font confiance

Pouzauges Vendée Handball - Rue Buffon - 85700 Pouzauges - 06 24 16 02 95Découvrez la Furia Vendéenne